• Français
  • English

Documentation

Large_b750101fd21136a3bb7f082ca0b6830a33e47320

La culture, un besoin d’État

Patriat, Claude
Hachette Littératures
Sciences Humaines
1998
9782012353305
Avec la Ve République, la culture est devenue en France une affaire d'État. Pour certains, toute intervention masque une récupération ; pour d'autres, seul l'État peut protéger la culture contre les pouvoirs privés.
Cette action politique relève pourtant d'une exigence profonde : la culture a besoin de l'État, tout comme l'État ne peut se passer de la culture.
Mais l'administration culturelle est en crise. Elle ne parvient pas, en effet, à renouer les liens rompus avec l'éducation, les loisirs ou les réseaux associatifs. Elle a vu également s'accroître en son sein le nombre de professionnels et diminuer les initiatives bénévoles. Comme pour lui porter un coup fatal, la défense des cultures "régionales" s'inscrit aujourd'hui dans l'écart entre les fastes des années Lang et leur faible écho dans la société.
L'auteur prend acte de cette situation pour affirmer que le soutien à la création ne suffit pas. Plus que jamais, il faut inventer une politique de la culture qui saura retisser dans notre pays un véritable lien civique.

Claude Patriat, professeur à l'université de Bourgogne, dirige une filière de formation aux métiers de la culture. Il a publié notamment L'Hérédité en politique (avec Jean-Luc Parodi ; Economica, 1992), Éloge de la perturbation (Presse du réel, 1993), ainsi que de nombreux articles sur l'évolution de la politique culturelle. Parallèlement, il préside l'association Art + Université + Culture, qui fédère les établissements d'enseignement supérieur français engagés sur le terrain de l'action culturelle.