• Français
  • English

Culture et justice

Ces annuaires recensent les coordonnées des établissements pénitentiaires, palais de justice, maisons de justice et du droit, services de la protection judiciaire de la jeunesse, associations d'aide aux victimes, associations familiales, etc.

L'AFC, association indépendante, a pour objectif de rapprocher les chercheurs et enseignants de toutes disciplines, les praticiens de toutes professions - mais aussi les personnes morales - dont les activités ont à voir, de près ou de loin, avec le « phénomène criminel », la manière dont il est défini et contrôlé. Elle a été créée le 9 octobre 1965. Se rattachant à la tradition des sociétés savantes, l'association cherche à innover en intégrant dans ses rangs des étudiants, des professionnels de tous âges, mais aussi des citoyens qui veulent participer au débat démocratique sur ces questions.

Née en 1999, Ban Public est une association loi 1901, areligieuse, adogmatique et apolitique, qui a pour but de favoriser la communication sur les problématiques de l’incarcération et de la détention, et d’aider à la réinsertion des personnes détenues. Composée d’ancien(e)s détenu(e)s, de journalistes, d’universitaires, d’artistes, d’associations... de citoyens, Ban Public développe son action autour d’un site Internet, prison.eu.org.

CRIMINOCORPUS est une publication scientifique en ligne visant à favoriser et promouvoir l’histoire de la justice pénale, des crimes et des peines sur le web en mettant à disposition des chercheurs et du public des outils documentaires et des corpus thématiques. CRIMINOCORPUS a également vocation à favoriser la diffusion de travaux historiques par la réalisation d’expositions virtuelles et la mise en ligne de documents à valeur de sources et de textes historiques.

L'école nationale d'administration pénitentiaire est un établissement public administratif rattaché au ministère de la Justice et des Libertés qui relève de la direction de l'administration pénitentiaire. Elle est le seul établissement de formation initiale et assure également la formation continue des cadres, des acteurs de formation et des différents « spécialistes ». Le centre de ressources de l’ENAP peut recevoir et conserver l’ensemble des productions culturelles dont les créations vidéos ou sonores réalisées en milieu pénitentiaire.

L'école nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) assure la formation initiale et continue de l'ensemble des personnels de la protection judiciaire de la jeunesse (ministère de la Justice). Implantée à Roubaix, elle comporte onze centres régionaux de formation. En outre, elle développe des activités d'étude et de recherche, de documentation et d'édition qui, plus largement, s'étendent aux milieux professionnels voisins de l'éducation spécialisée et du travail social.

Créée pour défendre un innocent, le capitaine Dreyfus, la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen est de tous les combats pour la justice, les libertés, les droits économiques et sociaux, contre le racisme et l’antisémitisme depuis plus de 110 ans.

Site d'information du Ministère de la Justice sur la loi pénitentiaire du 24 novembre 2009.

Depuis sa création à Paris en 1996, la section française de l'Observatoire international des prisons s'attache à promouvoir le respect de la dignité et des droits fondamentaux des personnes incarcérées. L'association fonde son action sur les dispositions de droit interne et les instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme qui prévoient que chacun a droit, en tout lieu, à la reconnaissance de sa personnalité juridique et que nul ne peut être soumis à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.